L’infogérance des environnements Azure avec Operational Insights

Azure Operational Insights est une toute nouvelle offre de service type SaaS - actuellement en preview (bêta) - qui permet de monitorer, capturer, gérer et analyser les informations venant de votre système informatique concernant la configuration, la performance, la capacité, le bon état de santé, les incidents de tout type, les mises à jour, les changements au niveau logiciel.
image
OpInsights – comme nommé plus brièvement – se base sur l’ancienne offre System Center Advisor, qui a été en échange revue et élargie comme fonctionnalité. Ce service cible des environnements à demeure ou cloud et est censé à compléter – ou remplacer même – System Center Operations Manager. Il peut travailler en tandem avec SCOM mais également se dispenser de tout outil d’analyse de monitoring traditionnel.
Comment ça fonctionneComme vous allez voir, un agent installé dans votre environnement (sur les machines à monitorer) enverra des informations vers le service OpInsights. Le type d’informations capturées et envoyées variera en fonction des différentes fonctionnalités que vous activez (Log Management, Update Assessment, Change Tracking ou autres). Ensuite vous pouvez utiliser ces informations via des outils très puissants d’analyse et via des ergonomies adaptées.
Démonstration
En étant ici dans un blog focalisé 100% sur Azure, nous utiliserons Operational Insights pour gérer des environnements hébergés dans Azure. Encore plus, aujourd’hui nous discuterons précisément des environnements type IaaS (Infrastructure-as-a-Service).
Notre but sera donc de monitorer 2 VMs standard Azure hébergés en Europe (à Dublin), à l’aide d’Azure Operational Insights.
Les étapes principales seront:
1. Ouverture d’un espace de travail OpInsights
2. Installation de l’agent et configuration des machines cible
3. Activation des Intelligent Packs OpInsights
4. Suivi de l’activité opérationnelle
Allons-y:


1.  Ouverture d’un espace de travail OpInsights

Dans le portail (courant) Azure, un nouvel onglet est apparu: “operational insights”. Pour créer un nouvel espace de travail, vous allez sélectionner “NEW => App Services => Operational Insights => Quick Create”, créez un compte OpInsights (dans la foulée), donnez un nom à l’espace de travail, sélectionnez le plan (gratuit, standard, premium; choisissez gratuit, on pourra revenir plus tard pour changer de plan) et la région (East US uniquement disponible actuellement):
image

L’espace de travail est créé rapidement:image
Vous pouvez ensuite sélectionner le workspace et voir les détails dans le dashboard (on reviendra autre fois sur les options disponibles là):
clip_image001[7]

Maintenant on sélectionne le lien “Sign In to Operational Insights”. A la fin du processus vous tomberez sur la page suivante:
image

2. Installation de l’agent et configuration des machines cible

Depuis la page d’accueil, sélectionnez “Servers and Usage”. Sur la nouvelle page “Usage” vous sélectionnez “Configure”:
image
La page de configuration de l’agent direct OpInsights s’ouvre:clip_image001[5]
Vous avez 2 informations importantes là:
1. Le lient vers l’agent OpInsights (Microsoft Monitoring agent – 64bit).
2. Les paramètres de sécurité vers lesquels vous allez faire pointer l’agent.
D’abord, téléchargez l’agent en local (~25MB).
Voici ensuite les machines cible dans notre cas: 2 VMs Azure standard:
image
Connectez-vous d’abord en RDP sur la première machine. Ensuite, copiez le binaire de l’agent sur la machine cible:
clip_image001[9]
Une fois l’exécutable copié, voici ses caractéristiques:
clip_image001[11]

Lancez l’installateur de l’agent:
image
Acceptez les conditions contractuelles (pré-release, n’oublions pas):
image
Choisissez le chemin d’installation (celui par défaut suffit):
image
Ensuite, vous cochez la case “Connect the agent to Microsoft Azure Operational Insights”:
image
Vous pouvez constater l’option de travailler conjointement avec SCOM. Cette option sera notamment utile pour la fonctionnalité de Capacity Management.
Suite à votre option, vous allez saisir les credentiels pour connecter l’agent au service OpInsights (Workspace ID et une des 2 clés de sécurité):
image
Vous pouvez choisir le mode de mise à jour de l’agent (automatique ou pas):
image
L’écran suivant fera le dernier récapitulatif avant l’installation:
image
L’agent s’installera dans quelques minutes:
image
Répétez la même procédure pour toutes les machines envisagées à être suivies. Nous avons fait cela pour une 2ème machine dans le même data center.

Vérification de la configuration

Si vous allez dans le panneau de configuration Windows, sous System and Security vous allez trouver un nouveau item, “Microsoft Monitoring Agent”:
image
Vous pouvez éditer/mettre à jour par la suite les propriétés initiales:
image
Ou bien rajouter des nouvelles configurations associées à SCOM, par exemple:
image

3. Activation des Intelligent Packs OpInsights

Les modules ou fonctionnalités à rattacher à un workspace sont nommés Intelligent Packs. Vous avez à disposition une galerie de Packs, gratuits ou payants.
D’abord, dans la page d’accueil, vous avez par défaut un premier Intelligent Pack activé: Log Management. Sélectionnez-le:
image

Le module n’étant pas configuré, il ouvrira directement la page de sa Configuration. Vous pouvez sélectionner un ou plusieurs Event Logs à monitorer. Dans le cas actuel, nous allons monitorer le log Application:
image

Le log se rajoute dans la liste des logs à monitorer. Pour notre cas, nous avons sélectionné uniquement les évènements type Error et Warning:
image

Et voilà, le premier Intelligent Pack est configuré ! Bien sûr, rien à afficher encore:
image
Si on veut aller plus loin, voici la galerie des Intelligent Packs d’ou on choisira les modules supplémentaires:
image
Par exemple, Change Tracking:
image
Voici notre dashboard après avoir rajouté quelques Intelligent Packs:
image
A noter que Capacity Planning (comprenant le monitoring des compteurs de performance notamment) n’est fonctionnel qu’avec en conjonction avec SCOM (limitation importante, à mon avis – point à suivre dans l’évolution du produit).
4. Suivi de l’activité opérationnelle
4.1 Sur web
L’agrégation des informations initiales prendra quelque temps. Après quelques heures, vous commencerez voir des informations dans le dashboard:
image
Par exemple, on pourra suivre les changements apparues via le pack Change Tracking:
image
Chaque graphique agrégé donnera potentiellement accès aux informations source détaillées – exemple ici pour “Software Updates”:
image
Nous reviendrons plus tard sur les fonctionnalités détaillées d’Operational Insights, mais à noter la fonctionnalité très puissante de Search, basée à la racine sur le moteur Power BI, qui vous permet de faire des requêtes personnalisées de tout sort. Tous les panneaux du dashboard sont en effet basés sur des requêtes de Search prédéfinies, mais vous pourrez faire votre propre dashboard personnalisé.

Autre note sur le fait que les données agrégées permettent ensuite la descente vers les informations détaillées à la source (ex. lignes d’event log complètes).  
4.2 Suivi via l’application Windows Phone
Une belle application native Windows Phone vous permettra de suivre votre environnement via votre téléphone favori Sourire:
image
Une fois téléchargée de Windows Store et une fois connecté avec votre compte Microsoft utilisé avec OpInsight, vous sélectionnez le workspace, ensuite vous verrez le même dashboard (en plus petit, bien sûr, mais à l’ergonomie adaptée mobile):
wp_ss_20141129_0002  wp_ss_20141129_0003

Par ailleurs vous pouvez – comme sur web, d’ailleurs – changer la plage horaire (durée) des informations incluses dans le calcul:
wp_ss_20141129_0004 wp_ss_20141129_0009

… exécuter des requêtes prédéfinies, ou descendre aux données source:
wp_ss_20141129_0005 wp_ss_20141129_0006 wp_ss_20141129_0007 wp_ss_20141129_0008
Chouette de pouvoir faire ça par téléphone, n’est-ce pas ?…
Quid des autres services Azure ?
Si tout cela a été associé à une plateforme type IaaS, qu’est ce qui se passe au niveau des services type PaaS ? Nous avons compris que dans l’avenir OpInsights comprendra le moyen de monitorer nativement des services PaaS inclus dans la plateforme Azure.
Jusqu’à là, Azure Cloud Services – web roles et worker roles – pourraient théoriquement déjà être inclus dans le jeu, en automatisant (en script) l’installation de l’agent OpInsights lors du provisionnement des instances. Peut être nous ferrons cet essai une prochaine fois.

Conclusion
Azure Operational Insights est un produit qui risque de changer la donne sur le marché de l’infogérance. La puissance de l’outil – surtout s’il couvrira l’ensemble des services Azure – permettra la mise en place d’environnements de production sur Azure de manière plus agile et productive.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire